Norme internationale
ISO 6338:2023
Méthode pour calculer les émissions de GES dans les usines GNL
Numéro de référence
ISO 6338:2023
Edition 1
2023-05
Norme internationale
Prévisualiser
ISO 6338:2023
82214
Publiée (Edition 1, 2023)

ISO 6338:2023

ISO 6338:2023
82214
Langue
Format
CHF 151
Convertir les francs suisses (CHF) dans une autre devise

Résumé

Le présent document fournit une méthode pour calculer les émissions de GES d'une usine de liquéfaction GNL, à terre ou en mer.

Le cadre du présent document s’étend des installations d'entrée de l'usine GNL aux bras de déchargement pour le chargement de camion, bateau ou wagon. L’approvisionnement en gaz en amont jusqu'à la bride d'entrée des installations d'entrée et la distribution de GNL en aval des bras de chargement ne sont couverts que de manière générale.

Le présent document couvre:

     toutes les installations associées à la production de GNL, cela inclut les installations de réception, l'unité de condensats (le cas échéant), les unités de prétraitement (comprenant, entre autres, l'élimination des gaz acides, la déshydratation, l'élimination du mercure, l'élimination des hydrocarbures lourds), l'extraction et le fractionnement du GPL (le cas échéant), la liquéfaction, le stockage et le chargement du GNL, la gestion des gaz d'évaporation, les systèmes de torchage et de traitements des déchets, l'électricité importée ou la production d'électricité sur site et les autres utilités et infrastructures de l'usine (par exemple, les installations maritimes et de transport).

     les installations de liquéfaction du gaz naturel associées à la production d'autres produits (tels que le gaz domestique, le condensat, le GPL, le soufre, l'exportation d'électricité) afin de pouvoir allouer les émissions de GES aux différents produits.

     les émissions de GES associées à la production de GNL. Ces émissions se répartissent entre la catégorie 1, la catégorie 2 et la catégorie 3 de l'organisme responsable. Les catégories 1, 2 et 3 sont définies dans le présent document. Toutes les sources d'émission sont couvertes, y compris le torchage, la combustion, les évents froids, les évents de procédé, les fuites fugitives et les émissions associées à l'énergie importée.

L'usine GNL est considérée comme étant «en exploitation», cela inclut les émissions associées à la mise en service, au démarrage initial, à la maintenance, à la révision et aux redémarrages après une maintenance ou perturbation. Les phases de construction, de mise en service, d'extension et d'abandon sont exclues, mais peuvent être évaluées séparément.

Les émissions résultant de la gestion des gaz d'évaporation pendant le chargement d'un navire ou de tout véhicule d'exportation sont couvertes. Les émissions d'un navire à quai, par exemple le dégazage par le mât, ne sont pas couvertes dans le présent document.

Le présent document décrit l'allocation des émissions de GES au GNL et aux autres produits d'hydrocarbures lorsque d'autres produits sont produits (par exemple, GPL, gaz domestique, condensats, soufre, etc.).

Le présent document définit les unités de mesure privilégiées et les conversions nécessaires.

Le présent document recommande également l'instrumentation et les méthodes d'estimation pour surveiller et déclarer les émissions de GES. Certaines émissions sont mesurées et d'autres estimées.

Le présent document est applicable à l'industrie du GNL.

Les applications incluent la fourniture d'une méthode pour calculer les émissions de GES à travers une méthode standardisée et auditable, un moyen de déterminer leur empreinte carbone.

Informations générales

  •  : Publiée
     : 2023-05
    : Norme internationale publiée [60.60]
  •  : 1
     : 33
  • ISO/TC 67/SC 9
    75.020  13.020.40 
  • RSS mises à jour

Vous avez une question?

Consulter notre Aide et assistance

Service à la clientèle
+41 22 749 08 88

Horaires d’ouverture:
De lundi à vendredi - 09:00-12:00, 14:00-17:00 (UTC+1)